Centrale thermique de Bargny : Le contrat révèle une dette de 42, 5 milliards F Cfa

0
227

Alors que la Centrale thermique de Sendou a commencé sa production en 2017, elle n’a encore reçu aucun copeck de la Senelec qui utilise l’énergie produite par cette entreprise privée. Avec 18 factures dues, la Senelec doit  plus de 42, 5 milliards F Cfa à la société. La Compagnie d’électricité du Sénégal (Ces), qui est une propriétaire de la Centrale thermique de Sendou est dans une attente insoutenable. Alors qu’elle a signé un contrat en bonne et due “forme” avec la Senelec, cette dernière ne veut pas respecter ses engagements contractuels.Pourtant, le contrat est clair comme l’explique Mme Hiba Sabbagh, Administrateur générale de la centrale thermique  de Sendou : “Nous avons un contrat très clair avec la Senelec, qui achète notre production. Nous devons produire cette énergie que nous lui revendons avant qu’elle ne la fournisse aux consommateurs”.Mais, il semble qu’il y a une nouvelle donne qui indispose la Centrale. “Depuis août 2018, avec la mise en service de la centrale, nous avons fourni  à la Senelec de l’énergie. Mais, elle n’a plus émis de lettre de crédits” Ce contrat d’une durée de 25 ans est très clair : “Elle mettait à notre disposition un compte séquestre, une lettre de crédits tous les mois et une lettre de garantie fournie par le gouvernement. Ce qui n’est pas le cas”, poursuit l’administrateur général Mme Sabbagh. Depuis le début de sa production en 2017, la Senelec n’a pas “émis une lettre de crédit et n’a pas payé l’énergie prise”. Ce qui est en train d’altérer les «relations de travail et  un projet de grande importance et stratégique”.  “On vient dans l’espace médiatique pour dire que la production est défaillante ce qui n’est pas vrai”, poursuit l’administratrice de la Compagnie d’électricité du Sénégal.Par ailleurs, les promoteurs qui sont dans le pays “confirment que si la Senelec respecte le contrat en cours la conversion au gaz sera réalisée”. Le projet de production d’électricité au thermique de Sendou a été attribué dans le cadre d’un appel d’offres international de 250 MW mené conformément aux exigences de la Banque Mondiale, pour la construction en deux phases de 125 MW chacune.L’unité 1 a été achevée par la société de projet Compagnie d’électricité du Sénégal (CES). La Ces a construit un poste de transmission capable d’évacuer 300 MW des deux unités, qui est opérationnel et sous la direction de Senelec. La Ces a construit l’unité 1 et, comme certifié par Senelec, a mis en service la première centrale de 125 MW le 21 octobre 2018, et a produit et livré de l’énergie à Senelec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.